Actus de la semaine

Actus de la semaine

16-10-2021

DIFFERENTES INFOS REGIONALES, NATIONALES & INTERNATIONALES :

INFOS MARSEILLE

Le Collectif ALERTE PACA a rendu public son rapport « Chroniques de l'ultra-précarité en région PACA », ce mercredi 13 octobre. Il contient notamment 8 monographies, 8 présentations théoriques et 8 préconisations. À télécharger sur https://www.alerte-exclusions.

Une centaine de migrants évacuée place Sadi-Carnot (6 octobre). Des femmes, des hommes et beaucoup d'enfants ont été priés de quitter les lieux, le plus vite possible avec le strict nécessaire. À lire sur le Journal « La Provence » : https://www.laprovence.com/

A Marseille, un réseau de proxénétisme nigérian face à la Justice. 8 hommes et 5 femmes ont à répondre de « proxénétisme aggravé » et de « traite d’êtres humains » à partir du lundi 4 octobre. Les victimes regagnaient leur liberté une fois remboursé le montant allégué de leur passage en Europe. Le Parquet a requis jusqu’à 9 ans de prison contre 12 prévenu.e.s en raison, notamment, de l’extrême violence de ce réseau mafieux. (Luc Leroux in Le Monde du 5 et 9 oct. 2021)

Festival Image de Ville 2021. (Complément d’informations suite au dernier n° d’ÉCH@). Cette année, le festival propose huit films, dont deux avant-premières et un film en chantier, qui portent des regards singuliers sur de nouvelles formes de solidarité.

De plus, suite à l’Appel pour une hospitalité manifeste lancé en mai 2021 aux cinéastes afin de contribuer à l’inscription de l’acte d’hospitalité au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO, le festival organise un atelier-débat consacré aux films d’ores et déjà reçus, et aux manières d’imaginer son amplification. Films à voir : Festival programme.

Nikolozi ne doit pas être séparé de son papa. RESF 13 lance une pétition : le comité de soutien à Nikolosi et ses parents, collège Anatole France à Marseille, vous demande de signer cette pétition : Nikolozi. En effet, le papa de Nikolozi a été arrêté et placé au Centre de Rétention Administrative du Canet, à Marseille. Il peut à tout moment être expulsé de France et séparé de sa femme et de son fils.

Émilie Masson, ostéopathe au centre de soin Osiris à Marseille, nous raconte son expérience auprès des patient.e.s exilé.e.s qu’elle accompagne depuis 4 ans : emilie-masson-osteopathe.

Cours de Français au Mamba, 8 rue Barbaroux (13001, Marseille), gratuit et ouvert à toutes et tous : mercredi 16h-18h00, vendredi 18h-20h

 

INFOSGIONALES

Pierre-Alain Mannoni relaxé en appel. Pierre-Alain Mannoni, universitaire poursuivi pour avoir transporté trois migrantes en octobre 2016, a été relaxé de toutes les poursuites contre lui par la cour d’appel de Lyon. « C’est une excellente nouvelle, la consécration du principe de fraternité », a commenté son avocate. À lire sur La Croix et L'humanité.

Osiris. Projet de soutien aux professionnels en Région Sud ; accès aux soins des personnes exilées. Voir date et programme sur : Soutien en Région. contact : Tél. : 04 91 91 89 73.

Un nouveau service pour une intégration facilitée : Les plateformes linguistiques en Région Sud. Comment déterminer le niveau que chaque personne a atteint pour parler, pour écouter, pour lire ou pour écrire ? Comment les orienter vers la formation la mieux adaptée à leur profil quand on n'est pas spécialiste, que le temps manque dans l'accompagnement ? C'est à cela, entre autres, que les Plateformes linguistiques répondent. À voir sur Plateforme linguistique.

 

INFOS NATIONALES

Arrestations lors du contre-sommet Afrique-France à Montpellier. Le 7 octobre, lors de l’arrivée des militants du Collectif sans-papiers CSP75 à la Gare Sud de Montpellier, la police a procédé, à l’arrivée du train, à l’arrestation de 8 personnes. Ils ont été conduit à l’Hôtel de police de Montpellier, deux d’entre eux ont été retenus et placés au Centre de Rétention de Nîmes, six ont été relâchés dont cinq qui ont reçu une obligation de quitter le territoire français. À lire sur Site "survie"/info et https://france3.

Ne laissons pas le contrôle des frontières primer sur la protection des vies humaines ! Communiqué de presse de La Cimade / Amnesty International France / Anafé, suite au décès de 3 migrants, percutés par un train en provenance d’Hendaye. http://www.anafe.org/

Accueil des demandeurs d’asile : analyse du rapport d’activité 2020 de l’OFII par La Cimade. À lire sur https://www.lacimade.org /OFFI

L’accueil des mineurs isolés peut-il évoluer ? Dans un rapport, des sénateurs font la lumière sur les carences de l’État dans la gestion des mineurs non accompagnés. Proposant quarante mesures pour changer la situation, ils interpellent sur cette situation qui perdure. À lire sur  https://www.senat.fr/MNA

La cour administrative d’appel de Lyon a condamné l’État à indemniser le département du Puy-de-Dôme, à hauteur de plus de 1,2 M€, en raison d’une carence avérée et prolongée de l’État, c’est-à-dire lorsque la prise en charge par le département de l’hébergement d’une famille en graves difficultés a duré plus d’un mois.

Le Sénat, lors de sa séance du 13 octobre, a rejeté la proposition de loi tendant à sécuriser l'intégration des jeunes majeurs étrangers pris en charge par l'aide sociale à l’enfance. Voir le résultat du scrutin : Senat.

Le gouvernement reconnaît des « difficultés » d’accès aux préfectures pour les étrangers. Plusieurs recours en justice ont été déposés pour protester contre les difficultés dans la prise de rendez-vous et l’accès aux préfectures, notamment pour renouveler des titres de séjour. Assurant qu’il ne s’agissait pas d’une « stratégie » gouvernementale, l’Etat a reconnu, ce jeudi, des « difficultés » dans l’accès des étrangers aux préfectures. À lire sur Accès aux préfectures.

« Ensemble, agissons pour la régularisation de toutes les personnes sans-papiers ». Tel est le thème de la nouvelle campagne de La Cimade. En France, plus de 400 000 femmes, hommes et enfants sans-papiers voient chaque jour leurs droits bafoués alors qu’ils et elles n’aspirent qu’à vivre paisiblement. Cela ne peut plus durer. À voir sur le site de La Cimade où sont présentés des clips vidéos intéressants et aussi une pétition à signer : https://www.lacimade.org/regularisation.

AME ; le budget de l'accès aux soins pour les sans-papiers. Selon le projet de budget 2022, l'aide médicale d'État pour les migrants en situation irrégulière devrait bénéficier d'une enveloppe d'un milliard d'euros, une somme plus ou moins équivalente à celle de l'année passée. À lire sur Budget AME.

Yaya, jeune migrant guinéen, est menacé d’expulsion. Ses patrons ont décidé de se battre pour lui. À regarder à la tv (émission « envoyé spécial ») : France 2.

 

INFOS EUROPE

Le « triangle », une nouvelle route migratoire vers l'U.E
« Pour contourner les barbelés posés par la Hongrie, mais aussi pour éviter les violences de la police croate, de plus en plus d’exilé.e.s tentent d’entrer dans l’Union Européenne en faisant un détour par la Roumanie. Cette voie, plus longue et non moins risquée, symbolise l’échec des politiques sécuritaires de Bruxelles. » (Médiapart du 16.7.21 par Simon Rico). Nous voyons bien que, malgré la répression, les exilé.e.s ne renoncent pas à venir en Europe, mais de plus, l'UE est incapable ou ne souhaite pas mettre fin aux violations des droits fondamentaux dont ces personnes ont à souffrir. Bâtir l'Union sur le concept de « libre circulation » était une bonne idée, encore faudrait-il qu'elle puisse s'appliquer sans discrimination.

 

INFOS INTERNATIONALES

Des barrières s'érigent pour limiter l'arrivée des migrants en Europe. À lire en suivant ce lien : Murs et barrières

Refoulement de migrants : sous la pression de Bruxelles, la Grèce ouvre une enquête. À lire sur  Refoulement migrants Gréce

Forte augmentation des morts de migrant.e.s sur la route des Canaris. Au moins 785 personnes dont 177 femmes et 50 enfants, ont péri en mer depuis janvier dans la traversée vers l’archipel espagnol qui connaît un nombre d’arrivée record. C’est deux fois plus qu’en 2020. (Sandrine Morel in Le Monde du 1 oct. 2021)

Le Danemark offre des barbelés à la Lituanie pour sa clôture anti-migrant.e.s. 15 km de fils barbelés « rasoirs », c’est-à-dire très coupants sont la contribution symbolique, mais parlantes à l’échelle des 500 km prévus sur la frontière avec la Biélorussie. La Première Ministre danoise, sociale-démocrate, s’est fixé comme objectif « zéro demandeur d’asile ». Elle veut externaliser les demandes au Rwanda. Son ministre de l’immigration, Mattias Tesfaye, est lui-même fils d’un réfugié éthiopien, mais applaudit des deux mains. En 2020, le Danemark a reçu 1515 personnes en demande d’asile et 1017 depuis le début de cette année… Tout cela pour « protéger les frontières de l’Europe et de l’OTAN »… (Anne-Françoise Hivert in Le Monde du 4 oct. 2021).

 

LA VIE DU SEAU HOSPITALI

Hébergement solidaire. Un groupe de travail s’est formé cette semaine, composé de membres de différentes associations, pour réfléchir à la façon de développer l’hébergement solidaire (personnes individuelles, propriétaires, commodat, agences etc…, co-locations, communication etc.). Pour l’instant, nous sommes 6 personnes à participer à ce groupe ; si le cœur vous en dit, rejoignez-nous (contact : michel.bb13000@gmail.com) !

Maison de l’hospitalité. Les réunions de travail vont reprendre.

Rencontre régionale du Réseau : elle aura lieu dans le Vaucluse, les 9 et 10 octobre, pour débattre de l’actualité et de nos projets.

La plate-forme juridique du réseau a repris ses travaux jeudi dernier, 7 octobre. Réunion très riche en réflexion, en recherches juridiques, sur des questions d’hébergement, les critères de vulnérabilité notamment, sur des cas pratiques et sur les conditions matérielles d’accueil etc.

9ème rencontre de l’hébergement solidaire ; elle aura lieu le Jeudi 21 octobre, de 18h30 à 21h00, au théâtre de l’Œuvre, sur le thème « Comment édifier un réseau d’hébergement solidaire ? ». Venez nombreux car cette rencontre se fera de façon très participative. Que vous soyez « accueillants » ou « accueillis » vous aurez la parole ! Vos propres expériences viendront enrichir les débats, vos questions également. 

D’autres échanges d’expériences alimenteront la rencontre, notamment la restitution de réunions de la Fondation de France sur le thème de l’hébergement citoyen en France, l’action de l’association « Cent pour un toit » et de Médecins sans Frontières à Marseille, etc.

Les projets d’action pour structurer un réseau d’hébergement solidaire dans la région seront également évoqués.